CETOMIR : L'indicateur d'acétonémie chez la vache laitière

Qu'est ce que l'acétonémie ?

Cornadis vacheL’acétonémie est une maladie métabolique due à une accumulation de corps cétoniques dans le sang.  Elle est majoritairement sub-clinique donc invisible et peut engendrer de lourdes conséquences. Les signes cliniques sont progressifs et difficiles à détecter en élevage:

- Chute de production

- Baisse d’ingestion

- Perte d’état corporel trop rapide

- Bouses plutôt sèches avec des animaux constipés

- Etc.

 

Le module CETOMIR : un indicateur rentable, fiable, simple et innovant

Cetomir

Le module CETOMIR permet d’apprécier le risque de sévérité de l’acétonémie chez la vache à moins de 120 jours de lactation à l’aide des résultats d’analyse des échantillons du contrôle.

Les résultats seront disponibles sur le logiciel de votre conseiller sous forme d’une analyse individuelle et d’une analyse troupeau. Les animaux sont classés par trois catégories: « sains », « douteux » ou « malades ». Ces catégories permettront de repérer rapidement les vaches à problèmes et d’agir en préventif ou en curatif.

Exemple de résultats

Liste imprimabe cetomirGraphique cetomir

 

Resultats dispo selso

LES RESULTATS SONT MAINTENANT DISPONIBLES PAR SMS ET/OU PAR MAIL ET DANS LA RUBRIQUE "PERFORMANCES" SUR SELSO (pour ceux ayant Selso performances ou selco complet)

Les avantages de CETOMIR

Cetomir avantages

Témoignage

Img 0600

Nicolas CONSTANT, conseiller Cantal Conseil Elevage, et les associés du GAEC de la Calsade (Badailhac, 15)

 

« La présentation par notre technicien des statuts CETOMIR au mois de février 2015 nous a permis de révéler des carences énergétiques dans l’alimentation à l’automne que nous soupçonnions. Jusqu’à aujourd’hui, la rentrée à l’étable, fin novembre après la saison estivale d’AOP SALERS a toujours été délicate. Notre objectif est de produire un lait de qualité avec des vaches en bonne santé.

 

Les résultats CETOMIR nous ont permis de cibler la période à risque. Cette année nous avons été beaucoup plus vigilants et plus préparés grâce aux conseils de notre technicien. A partir de la mise à l’herbe 2015, nous avons décidé de complémenter les vaches avec de la céréale pendant toute la période de pâturage. La réalisation de notes d’état au cours de l’année a permis de mettre en évidence une meilleure tenue des animaux, ce qui s’est répercuté sur le TP qui a augmenté de +0.8 points sur l’année 2015. De plus, on constate un meilleur démarrage en lactation (en moyenne +1.3kg/jour sur le troupeau).

 

L’utilisation de cet outil à chaque passage de notre technicien nous permet de réagir beaucoup plus rapidement sur la conduite alimentaire à tenir. »

 

×